mémreg / Dossiers

Une exclave en matière d'impôts très particulière dans la Bienne d'autrefois

Depuis l'an 1455, il existait au coin sud-est de la ville de Bienne (aujourd'hui bâtiments scolaires Dufour-Est et Ouest ainsi que la partie correspondante de la rue Dufour), une zone faisant exclave fiscale. Les impôts de ce secteur n'étaient pas destinés à la ville de Bienne, mais à l'ile de Rhodes. Cependant de l'argent s'en allait régulièrement là-bas, provenant des caisses de la ville. Comment en était-on arrivé là?



Heinrich Staler, commandeur de la commanderie de Saint-Jean à Küsnacht, avait traité cette année-là avec les autorités de la ville pour fonder à Bienne une maison-soeur de l'ordre de Saint-Jean. La ville dût être très intéressée à cette démarche, car elle ne renonça pas seulement à tous ses prélèvements, mais prit part aussi aux dépenses liées à la démolition de six maisons devant céder au bâtiment conventuel et l'église de la commanderie de Saint-Jean à Bienne. La ville s'engageait en plus à un paiement régulier des aumônes, que les Hospitaliers de Saint-Jean commençaient à distribuer chaque vendredi. Les conditions financières de la nouvelle commanderie semblaient favorables, et il n'y avait qu'au siège de l'ordre, se trouvant jadis sur l'île de Rhodes, qu'elle devait verser des impôts.

Assistance aux malades et défense de l'Occident

Qui furent les Hospitaliers de Saint-Jean? Leur histoire remonte à l'époque des croisades. Après la prise Jérusalem par les croisés, un hôpital y fut ouvert vers l'an 1100. Il se consacrait entièrement aux soins à apporter aux pélerins et aux malades. Autour de cet hôpital, qui se trouvait sous la protection de Jean le Baptiste, se groupa l'ordre des Hospitaliers ou Chevaliers de Saint-Jean. Et dans les siècle qui suivirent, ceux-ci établirent un très vaste réseau d'hôpitaux et commanderies, administré par un siège central. A leur tâche principale, l'assistance aux malades, s'ajouta bientôt une autre fonction: après que les croisés furent rejetés de Palestine, les Chevaliers de Saint-Jean virent toujours davantage comme leur devoir de s'opposer aux forces des musulmans dans la Méditerrannée. C'est dans ce but que l'île de Rhodes, siège de l'ordre depuis l'an 1309, fut transformée, surtout à partir de l'année 1482, en une citadelle presque imprenable. 


Des tâches importantes, nécessitant d'importantes sommes d'impôts

L'entretien à la fois de l'armée des chevaliers sur l'île de Rhodes, comme aussi l'extension des fortifications, dépassèrent largement le montant des taxes prélevées chaque année par le siège de l'ordre sur les maisons-soeurs dispersées très loin. La pauvreté des finances, en premier lieu, conduisit Pierre d'Aubusson, grand maître de l'ordre de Saint-Jean, à ordonner, courant 1493, l'inspection d'une grande partie des filiales disséminées en Europe centrale et du Nord. Une inspection permit alors d'établir la capacité économique d'une filiale de l'ordre et de là, de fixer la quantité d'impôts, adaptée, destinée au siège.

La singulière situation de Bienne

Dans le cadre de l'inspection décidée en 1493, c'est le 4 janvier 1495 que la commanderie de Bienne fut également inspectée. Les deux visiteurs, qui étaient alors le grand bailli Peter Stoltz von Bickelheim et frère Antonius de Actis, trouvèrent ainsi à Bienne une situation singulière. Cette situation est présentée dans le texte "La commanderie de l'ordre de Saint-Jean - un joyau au sud-est de la cité".
Document Titre / Description Auteur / Source Année / Époque
Religion§Personnalités§Mode et vêtements§Eglises chapelles et cloîtres£
Kuno de Buchsee dans le costume de l'ordre des chevaliers de Saint-Jean, vers 1285
Kuno de Buchsee dans le costume de l'ordre des chevaliers de Saint-Jean, vers 1285
inconnu(e) Geschichte der Schweizerischen Kommende des Johanniterordens, 1999 vers 1285
Religion§Eglises chapelles et cloîtres§Personnalités£

La commanderie de l'ordre de Saint-Jean - un joyau au sud-est de la cité

Lorsque le 4 février 1495 les visiteurs atteignirent le bâtiment de la commanderie de Bienne, ils y trouvèrent un lieu florissant,

2009

Christoph Lörtscher 2009-06-11 00:00:00 2009
Religion§Littérature§Documents écrits£
Une page du Catholicon
Une page du Catholicon, oeuvre de base pour la bibliothèque d'un monastère.
inconnu(e) inconnu vers 1480
Documents écrits§Religion£
Le début du rapport de la visite de la commanderie de Saint-Jean à Bienne, en 1495
Le début du rapport de la visite de la commanderie de Saint-Jean à Bienne, en 1495.
ubekannt National Library of Malta 1495
Religion§Art£
La tête de Saint-Jean le Baptiste
La tête de Saint-Jean le Baptiste, de l'ancienne église de la commanderie de Nideggen/Eifel.
inconnu(e) Walter Gerd Rödel, Das Grosspriorat Deutschland, Wienand Verlag Köln vers 1500
Viticulture et vendanges£
Les vendanges
Les vendanges. La commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Bienne avait quelques terrains de vigne. Entre autres, à partir de 1470, la "Bielere" à Vingras.
inconnu(e) Kurt Friedrich Hubacher, Das Johanniter-Rebgut zu Twann, 1999 unbekannt
Commerce et petites entreprises£
Une pièce de monnaie en or de l'Ile de Rhodes, 1513-1521
Une pièce de monnaie en or de l'Ile de Rhodes, 1513-1521.
René Perret, Zürich Markus Brühlmeier, Michael Tomaschett, Johanniterkommende Bubikon, 1999 1999
Villes§Religion£
Rhodes vers 1486
Rhodes vers 1486. A partir de 1482, l'ordre de Saint-Jean transforma son siège en forteresse presque imprenable. Malgré cela, le 24 décembre 1522, l'île de Rhodes fut conquise par les turcs.
Michael Wolgemut Hartmann Schedel, Liber chronicarum, Nüremberg 1493 1493
Architecture médiévale§Enfants§Graphisme§Bâtiments§Art§Ecoles et formation£
Le collège de Bienne, en 1818
Le collège de Bienne, en 1818. Une aquatinte d'Henri Courvoisier-Voisin (1757-1830). On reconnaît, entre autres, la Tour Rouge et la "Tour du monastère". C'est sur l'aire de l'ancien gymnase ...
Henri Courvoisier-Voisin, Bienne E. J. Propper, Das alte Biel und seine Umgebung, 1902 1818
Personnalités§Religion§Art£
Le de St-Jean Andreas Gubelmann, en 1498
Le de St-Jean Andreas Gubelmann, en 1498.
Lukas Zeiner Musée National Suisse, Zurich 1498
Navigation§Religion£
La bataille navale de Rhodes, en 1522
La bataille navale de Rhodes, en 1522.
Wolfgang von Massmünster, 1574 Stadtarchiv und Museen Villingen-Schwenningen 1574
Cartes et plans§Religion£
Les maisons-soeurs de l'ordre de Saint-Jean en Suisse
Les maisons-soeurs de l'ordre de Saint-Jean en Suisse.
Brühlmeier /Tomaschett, Johanniterkommende Bubikon, Museumsführer Brühlmeier /Tomaschett, Johanniterkommende Bubikon, guide du Musée 1999
Viticulture et vendanges§Religion§Eglises chapelles et cloîtres§Tableaux£
La maison de la commanderie de Münchenbuchsee et le débarcadère à Douanne, en 1827
La maison de la commanderie de Münchenbuchsee et le débarcadère à Douanne, en 1827. Aquarelle comme base de la gravure.
Jakob Samuel Weibel Kurt Friedrich Hubacher, Das Johanniter-Rebgut zu Twann, 1999 1827
Trafic routier§Viticulture et vendanges§Religion£
Transport de vin au temps jadis
Un transport de vin au temps jadis. L'oeuvre peinte sur la ferme de Niklaus Roth de Dotzigen date de 1733 et présente probablement un transport de vin destiné à la commanderie de l'ordre de Saint-Jean de M&uum...
vermutlich Niklaus Roth Kurt Friedrich Hubacher, Das Johanniter-Rebgut zu Twann, 1999 1733
Architecture médiévale§Marchés§Art§Ecoles et formation§Personnalités£
Un jour de marché dans la rue du Collège à Bienne, vers 1950
Dans la Rue du Collège, un jour de marché (Vue prise de la Vieille Ville, en direction de la partie nouvelle de la ville). A travers l'alignement des maisons, on reconnaît au second plan, une partie de la façade de l&a...
inconnu(e) Guido Muller, Bienne, ville d'aujourd'hui, Neuchâtel, 1952 vers 1950
Portraits§Graphisme§Religion§Personnalités£
Thomas Wyttenbach (vers 1472-1526)
Le réformateur Thomas Wyttenbach d'après une gravure de l'année 1740. Après l'interdiction de parler dans l'église Saint-Benoît, en automne 1524, Wyttenbach prédica devant un grand n...
inconnu(e) Annales Biennoises, 1927 vers 1740