mémreg / Dossiers

Georg Friedrich Heilmann et le rêve d'un Canton de Bienne

Entre 1813 et 1815, l'Europe se libérait de la domination napoléonienne. Les vainqueurs essayaient de rétablir le modèle de société d'avant la Révolution Française. Mais toutefois, ils étaient prêts à défendre quelques réformes. Par exemple, ils s'engagèrent pour une Confédération composée par des Cantons égaux en droits. Le Congrès de Vienne devait régler les problèmes encore ouverts. Le 4 octobre 1814, la ville de Bienne y envoya Georg Friedrich Heilmann. Une mission du délégué biennois fut de gagner les vainqueurs au projet d'un Canton de Bienne, formé par les parties méridionales de l'ancien Éveché de Bâle.




Après le déclin de la domination napoléonienne, les vainqueurs s'efforcèrent d'établir un cordon sanitaire aux frontières de la France. Ainsi, à l'avenir, d'eventuelles tentatives d'expansion de la Grande Nation seraient bloquées. Pour offrir à la Confédération une frontière jurassienne plus facile à défendre, les vainqueurs décidèrent de lui céder la plus grande partie du territoire de l'ancien Éveché de Bâle. Cette décision fut annoncée dans le cadre de la Paix de Paris, le 30 mai 1814.

Le futur rôle du Jura au sein de la Confédération ne fut pas clair. Le premier septembre 1814, de nombreuses communes du Jura adressèrent une déclaration aux vainqueurs et à la Diète, revendiquant l'intégration du Jura comme canton à la Confédération. La création d'un nouveau canton sous domination catholique fut aussi le but du Baron d'Andlau, qui, mandaté par les vainqueurs, gouvernait l'ancien Éveché de Bâle depuis le mois de janvier 1814.

Mais le mandat du baron ne fut reconnu que dans le Jura nord - les communes du sud refusaient de lui payer des impôts.  La réticence du Jura sud envers le baron devait plaire au politicien biennois Georg Friedrich Heilmann. Parce que son projet fut de renforcer les liens entre le Jura et la ville de Bienne, en vue de la création d'un nouveau canton avec Bienne comme chef-lieu.
Avec le soutien des autorités biennoises, Heilmann se rendit à Vienne pour y faire adopter son projet. Lors du congrès, il réussit à contrecarrer les plans du Baron d'Andlau.

Mais le 20 mars 1815, les vainqueurs annoncèrent que la plus grande partie de l'ancien Éveché de Bâle y compris Bienne devrait s'intégrer au Canton de Berne. Aux yeux des vainqueurs, le Jura représentait un dédommagement pour Berne qui avait perdu le Vaud et l'Argovie, devenus des cantons souverains de la Confédération.  Selon quelques politiques bernois fort déçus, leur canton aurait reçu "un méchant grenier à la place d'une cave et d'une grange". Mais la décision des vainqueurs avait des conséquences à long terme: elle représentait la base de la question jurassienne.

Heilmann accepta rapidement que son rêve d'un Canton de Bienne s'était éffacé. Dans les négociations qui suivirent, il essayait d'obtenir pour Bienne les meilleures conditions possibles au sein du Canton de Berne.
Document Titre / Description Auteur / Source Année / Époque
Cartes et plans§Religion£
l'Evêché de Bâle, un plan du 18e siècle
l'Evêché de Bâle, un plan du 18e siècle
inconnu(e) Revue de Pro Jura, automne 1971 -1848 - 1879
Politique intérieure§Cartes et plans§Documents écrits£
La région de Bienne, le Seeland et le Jura, vers 1751
La région de Bienne, le Seeland et le Jura, vers 1751. Entre le canton de Berne et et l'Évéché de Bâle, on découvre le "territoire biennois".
Tobias Mayer, Göttingen Peter Fasnacht, Evilard 1751
Politique intérieure§Question jurassienne§Documents écrits§Bilinguisme£
Acte de réunion du ci-devant Évêché de Bâle au Canton de Berne, en 1815
Acte de réunion du ci-devant Évêché de Bâle au Canton de Berne, en 1815.
Kanton Bern Archives de l'Etat de Berne 1815
Cartes et plans§Question jurassienne§Religion§Frontières£
L'Évêché de Bâle en 1792
L'Évêché de Bâle en 1792.
A. Frossard, sous la direction de G. Amweg Vie Art Cité, no 2, 1948 1942
Politique intérieure§Lokalpolitik§Politique extérieure§Idéologies§Personnalités§Proto-industrialisation£
Comment Bienne fut rattachée au Canton de Berne
Bienne comme ville de l'Évéché de Bâle A la veille de la Revolution française, Bienne était une petite ville autonome de moins de deux mille habitants, resserrée dans d'étroites limites...
Richard Walter Diverses 1965
Politique intérieure§Lokalpolitik§Question jurassienne§Eaux courantes§Politique extérieure§Lieux d'excursion§Conseillers§Personnalités§Archéologie£
Georg Friedrich Heilmann
Origines et formation Georg Friedrich Heilmann était le fils unique du riche imprimeur et ancien Contrôleur au service du Prince-évêque, Niklaus Heilmann, baron de Rondchâtel, et d’Elise Bourquin, de Sonceboz. Il...
Christoph Lörtscher Diverses 2015
Bâtiments£
Le Bellevue
Le Bellevue
Georg Friedrich Heilmann 750 Jahre Port, 1978 vers 1850
Eaux courantes§Lithographies§Lieux d'excursion§Rives£
Le Pavillon et le bord du lac de Bienne
Bienne avec le Pavillon au-dessus du lac du même nom. Une lithographie de R. Münger, Bienne.
Johann Peter Girard Ueli Tüscher, Biel 1835
Tableaux§Paysages§Bâteaux et bâteaux à voile£
Vigneules et Nidau, vers 1815
L'aquarelle montre Vigneules et Nidau, vers 1815. "Vue de Nidau de ses environs". Près du château de Nidau, on reconnaît le dépôt de sel.
David Schwab U. Tüscher, Bienne vers 1815
Architecture médiévale§Villes§Paysages§Tableaux£
La ville de Bienne, vue du couchant, en 1805
La ville de Bienne, vue du couchant, en 1805. Gouache.
Johann Joseph Hartmann Musée des Beaux-Arts de Bâle, cabinet des estampes 1805
Portraits§Personnalités§Lokalpolitik£
Georg Friedrich Heilmann
Georg Friedrich Heilmann (1785-1862).
inconnu(e) Collection particulière vers 1810
Documents écrits£
Le maréchal von Schwarzenberg se prononce sur le statut de la ville de Bienne après la fin de l'occupation française, en 1814
Le maréchal von Schwarzenberg se prononce sur le statut de la ville de Bienne après la fin de l'occupation française, en 1814.
inconnu(e) inconnu 1814
Activités politiques§Politique intérieure§Politique extérieure§Graphisme£
L' ours de Berne et la perte du Canton de Vaud et du Canton d'Argovie
L'ours de Berne tend la «malheureuse» proclamation, face au pied de vigne du Pays de Vaud et à la gerbe de blé d'Argovie (Vaud et Argovie étaient d'anciens sujets de Berne). Il en est empêch&eacut...
probablement David Hess Archives du Canton d'Argovie vers 1815
Question jurassienne§Religion§Cartes et plans£
Carte montrant la situation politique du Jura au 18e siècle
On remarque sur cette carte de quelle manière se formèrent, au 18ème siècle, les conditions amenant à la situation politique du Jura. La partie nord fut gérée de façon quasi autonome par le Prin...
inconnu(e) Histoire du Jura bernois et de Bienne, Bern 1995 1780